Microlub

J'avais acheté un truc à 10 balles chinois mais pas moyen d'en faire quelquechose en l'état, un coup trop de lub, un coup pas du tout. J'ai réutilisé ce truc à 10 balles et j'ai résolu le problème en dosant le lub avec une pompe péristaltique actionnée par un moteur pas-à-pas - ça fait un peu char d'assaut pour tuer une mouche, mais j'avais envie de bricoler, et de résoudre le problème sans compromis. Le moteur pas-à-pas est alimenté par un driver tout fait ; là encore j'aurais pu trouver plus petit, plus économique mais…la flemme, j'avais un driver sous la main. Le driver est commandé par un petit montage sur base de NE555 (la petite carte derrière le moteur). J'ai hésité à faire un truc avec un micro-contrôleur et un écran LCD et tout, mais je voulais un truc fonctionnel rapidement sans trop de développement. Une électrovanne ouvre l'air comprimé en même temps que tout le bouzin décrit ci-dessus envoie le lub. Ca fonctionne sous ~1.5 bar. Le tout prend place dans un coffret orangement vintage.

“L'interface” est donc toute simple, un potar pour régler le débit de lub, un interrupteur ON/OFF.

Un autre avantage est que la pompe ne peine pas à aspirer, donc le bocal de lub peut être placé loin et plus bas.

Bon, OK, la différence entre ON et OFF est subtile sur la photo (regardez la goutte se former au bout du tube, en même temps qu'elle est continuellement soufflée) , mais c'est tout le principe d'une microlub !! Pour la petite histoire, pas moyen d'avoir un truc correct en mettant la buse vissée autour du tube (flux d'air trop perturbé) , donc ça restera comme c'est sur la photo, ça marche très bien ainsi.


Montage de ma conception, issu du schéma montré dans la doc du NE55.

Schéma et implantation (fait sur une carte à pastilles).